Construire un potager hors-terre

  1. Sélectionnez de belles planches droites de 2×8. Nous utilisons des planches de pruche. Ce bois dure aussi longtemps que le cèdre, mais coûte beaucoup moins cher. N’utilisez de bois de pin ni d’épinette ; ceux-ci durent beaucoup moins longtemps.
  2. Coupez les planches aux dimensions voulues. Si vous voulez une boîte de potager qui est plus longue que 3.05 mètres (10 pieds), vous aurez besoin de supports supplémentaires pour éviter le fléchissement des côtés. Ne construisez pas votre boîte plus large que 1.22 mètres (4 pieds) pour ne pas avoir la nécessité de marcher dans votre potager, ce que vous ne devrez jamais faire !
  3. Appliquez une teinture avec un chiffon, essuyez l’excédent, puis répétez pour une couleur riche. N’appliquez pas de teinture si vous préférez l’effet de bois mûri.
  4. Assemblez la boite avec des vis pour la construction de 3 pouces ou avec des équerres d’angles ou en L. Assurez-vous que l’équerre couvre les deux planches que vous êtes en train d’attacher.
  5. Si vous installez votre jardin à proximité de gros arbres, vous pourriez placer du tissu géotextile au fond de la boite pour empêcher les racines d’envahir le potager.  Il est surprenant jusqu’où ces racines peuvent voyager pour atteindre votre sol riche en éléments nutritifs. Si vous installez le potager au-dessus d’un gazon, poser des couches de papier de construction brun ou de journaux pour étouffer l’herbe; une fois décomposés, ceux-ci fournissent un bon coup d’azote pour les racines des plantes qui l’atteignent.
  6. Le prochain pas est la préparation du terreau. Servez-vous de notre mélange spécial prêt à l’emploi ou préparez-en vous-même : 1 partie de compost, 1 partie de vermiculite ou de perlite, 1 partie de mousse de tourbe ou de coir de noix de coco, 1 partie de mélange de sol de jardinage. Le résultat sera un mélange riche, léger et très absorbant avec un équilibre du pH de 6,5-7. Au lieu du compost, vous pourriez y ajouter du lombricompost.
  7. Une fois que votre potager hors-terre est rempli de terreau, il est utile de placer une grille au-dessus de la surface pour faciliter l’espacement des semences et semis. Une méthode rapide et facile est de faire une grille de ficelle de coton (100% coton – la ficelle synthétique va se rétrécir dans la chaleur et se rompre) avec des espacements de 1 pied carré. Agrafez les bouts de la ficelle aux planches, puis faites un petit nœud après l’agrafe et coupez le surplus.
  8. Ensuite il faut installer un cadre pour le treillis. D’abord enfoncez une barre d’armature de fer de 1/2″ de trois pieds de long dans les deux coins du potager qui font face au nord. Ceci démarque la rangée arrière du potager où vous allez placer le treillis pour les légumes grimpants et à vignes.
    Achetez notre cadre en métal spécialement construit pour un treillis, ou construisez-le vous-même :Pour former le cadre, pliez à une hauteur de six pieds deux tubes métalliques à passage de courant à un angle de 90 degrés. Connectez les deux tubes avec un connecteur de 1/2″ que vous pouvez acheter dans le même magasin que vous achetez les tubes. Il vaut mieux aller à un magasin de fournitures électriques où on peut vous conseiller comment plier les tubes et souvent vous prêter la cintreuse pour plier les tubes tout de suite dans le magasin ; il suffit de savoir les mesures de votre jardin et à quelle distance vous avez placé les deux barres d’armature de fer l’une de l’autre. Vous pourriez construire votre cadre en bois ou en tout autre matériau que vous désirez, mais les tubes et les connecteurs sont très abordables. Nous utilisons des tubes galvanisées revêtues par poudre noir, qui sont préparées spécialement pour nous et pas vendues ailleurs. Vous pouvez essayer de peindre vos propres tubes, mais vous risquez de ne pas avoir beaucoup de succès puisque la peinture n’y adhère pas très bien. Si votre jardin est plus que huit pieds de large, vous aurez besoin d’une troisième tube et de deux connecteurs. Vous pouvez couper la tube avec une scie à métaux.
  9. Une fois le cadre installé, il faut attacher le treillis. Nous utilisons un filet en nylon avec une grille de 6″. Ce filet est idéal pour toutes sortes de légumes grimpants et à vigne et assez fort pour soutenir leur poids.  Attachez le treillis au cadre avec des attaches autobloquantes en plastique. Coupez le surplus pour une finition soignée et propre. Plantez vos semences et semis avant d’installer la clôture.
  10. Ensuite, enfoncez une barre d’armature de fer de 1 mètre (3,3 pieds) de long près de chacun des quatre coins du potager, à l’extérieur de la boite. Nous recommandons de peindre les barres d’armature avec la peinture aérosol pour empêcher la rouille et pour ajouter à la valeur esthétique de votre jardin. Ensuite, fixez la clôture grillagée aux barres d’armature. Tirez aussi fermement que possible et fixer avec des attaches autobloquantes en plastique, et agrafez le bas de la clôture le long du haut des planches. La clôture devra dépasser le haut des planches par au moins 46 cm (18″). Puisque cette clôture en plastique n’est pas assez rigide pour laisser grimper des animaux, elle va dissuader même les écureuils et d’autres ravageurs et rongeurs d’entrer dans le potager.  Mais assurez-vous qu’à mesure que vos plantes pousseront qu’il n’y aient pas de feuilles qui dépassent la clôture pour les marmottes à grignoter. Une fois que les marmottes goûtent vos légumes, ils trouveront une façon d’entrer dans le potager,  au-dessus ou en dessous.
  11. La dernière étape : amusez-vous avec votre potager, arroser souvent, et mangez bien !